REPRISE SCOLAIRE - LES DECISIONS DE LA MAIRIE

 

Depuis quelques semaines, le gouvernement prépare la phase dite de déconfinement.

‼️ Néanmoins, les décisions prises et les directives communiquées s’avérant contradictoires chaque jour, les Maires des communes de France ne sont toujours pas en mesure de statuer sur des modalités claires et cohérentes de reprise scolaire. Le protocole sanitaire que nous sommes en devoir de faire appliquer a été transmis aux collectivités ce lundi, donc hier !!!

Les élus que nous sommes se trouvent « pris en otage » par des obligations sanitaires quasi inapplicables et le transfert par l’Etat de l’entière responsabilité de nos choix.

Comment, dans ces conditions, acter sereinement les modalités d’accueil de vos enfants, en respectant toutes les conditions sanitaires que vous êtes en droit d’attendre, les mettre en œuvre dans nos différentes structures d’accueil et former l’ensemble de notre personnel communal aux gestes barrières à appliquer avec les enfants, en 4 jours ouvrables ?!?

De plus, vos enfants qui auront été confinés depuis le 16 mars, protégés de cette vision d’un monde extérieur différent, seraient au lendemain du déconfinement projetés dans un milieu scolaire habituellement familier, mais devenu hostile par les contraintes sanitaires devant y être impérativement respectées ! Peut-on mesurer l’impact psychologique sur des enfants tenus à distance par leurs enseignants, écartés par le personnel communal portant des masques et des visières de protection, et non autorisés à s’approcher les uns des autres à moins d’un mètre ?!?

La reprise économique de notre pays est un besoin incontestable et urgent, mais je me refuse à en faire payer le tribut à nos enfants.

Les décisions que Gilbert Pibou et moi-même avons prises conjointement, en concertation avec les directrices des écoles, les représentantes des parents d’élèves et les responsables des structures d’accueil municipales, ne pourront certes pas contenter tout le monde. Gardez à l’esprit que ces choix ont été contraints par l’obligation d’appliquer le protocole sanitaire, ainsi que par notre volonté de préserver la santé de nos enfants au travers de cette situation sans précédent que nous subissons toutes et tous.

En parallèle, cette prise de décisions a tenu compte des besoins économiques des Pégomassois(es) dont l’équilibre financier du foyer pourrait être mis en péril, sachant que la problématique du mode de garde n’en est clairement pas résolue pour autant.

Ainsi, nous avons pris les décisions suivantes :

➡️ La crèche et les écoles maternelles ne rouvriront pas avant la rentrée scolaire de Septembre.

➡️ Les CP et CM2 reprendront l’école le lundi 25 mai en alternance par groupes définis au préalable, école uniquement lundi et mardi OU jeudi et vendredi.

➡️ Les CE1, CE2 et CM1 reprendront l’école le mardi 2 juin en alternance par groupes définis au préalable, école uniquement lundi et mardi OU jeudi et vendredi.

➡️ Le transport scolaire, la garderie du matin et celle du soir, le centre du mercredi ne seront plus assurés jusqu’à nouvel ordre.

➡️ La pause méridienne se fera à l’école, aucune sortie ne sera autorisée pour déjeuner à l’extérieur. La garderie et la cantine du midi sont rendus obligatoires et seront assurées au sein des structures.

Néanmoins, un accueil spécifique COVID-19 sera mis en place par la municipalité concernant la crèche, les enfants de maternelle, le centre du mercredi et les garderies du matin et du soir uniquement les deux jours d’école définis, à l’attention uniquement des enfants dont les deux parents justifieront d’une attestation par l’employeur de réquisition sur leurs lieux de travail.
Pour tout renseignement, adressez-vous à cde@villedepegomas.fr

Ces modalités d’accueil peuvent évoluer selon la situation sanitaire, nous sommes conscients qu’elles ne sont pas à même de répondre pleinement aux besoins organisationnels des parents. Nous nous adapterons, comme vous, aux directives du gouvernement.

En exprimant l’espoir profond de revenir à une situation plus sereine et viable pour chacun(e) d’entre nous, nous vous adressons l’expression de notre respectueuse et sincère bienveillance.

Prenez soin de vous.
Florence SIMON et Gilbert PIBOU